Celle qui n’était pas d’accord 97

EDIT de 19H00 : à sa demande ET avec mon accord, RUE89 a intégralement repris et publié cet article sur son site. Bienvenue ici à ses lecteurs qui se seraient égarés ;-)

J’aime bien rue89. Leurs articles, plutôt à contre-courant, sont relativement bien documentés et, surtout, ils éloignent la vilaine facilité (aka pensée unique, du genre de celle de la télé quoi) et donnent des armes aux fainéantes (comme moi) pour se forcer à réfléchir et donc à avoir une opinion, fondée. Mais là je suis assez perplexe en lisant l’articleOffre Free Mobile : 6 gros bémolsqui descend en flèche l’offre de Free Mobile. Clairement, à part surfer sur la vague du buzz, en rédigeant un article supposé dénoncer les dessous de l’offre mais qui en réalité balance des la palissade, on apprend quoi ? Bein RIEN. Reprenons point par point.

1. Des mobiles qui ne suivent pas. Comme le dit Rue89, “bien sûr Free n’a pas vocation à vendre des terminaux“. Voilà, tout est dit. Alors que Free propose un ou 100 téléphones, on a compris si on a un minimum de bon sens qu’on n’achètera pas son téléphone là-bas. De plus, le calcul est vite fait : un iPhone acheté à crédit (24 mois) chez Free coûtera non seulement plus cher qu’un iPhone nu acheté à chez Apple, mais en plus il vous engagera à garder votre téléphone 24 mois. L’intérêt d’acheter chez Free ? Bein aucun. Donc on achète son téléphone ailleurs et on se contente d’acheter chez Free ce que Free propose de bien : des forfaits.

2. Forfait illimité : bâtard. Voilà qu’on nous ressert le point 1 en le reformulant d’une autre façon, c’est à dire en nous (ré)expliquant avec d’autres mots que si on ajoute le prix du téléphone à celui du forfait, on est proche de l’offre d’autres opérateurs. Ah ? Prenons l’exemple d’une geekette qui, effectivement, change de téléphone tous les ans, et calculons :

Chaque année, chez Orange
je revends mon précédent téléphone : 250€
j’achète un téléphone neuf : 249€
je prends un forfait non illimité mais qui couvre mes besoins : (80*x12) : 960€
*chiffre obtenu à partir d’une moyenne de mes factures Orange en 2011
Au final, ça me coûte 80€/mois par an

Chaque année, si j’étais chez Free
je revendrais mon précédent téléphone : 250€
j’achèterais une téléphone neuf chez Apple : 629€
je prendrais le forfait (à 15,99€ au lieu de 19,99€ car j’ai une Freebox) : 191,88€
Au final, ça me coûterait 47€/mois par an pour avoir un forfait, cette fois, illimité

De plus, comme le souligne Rue89, le forfait Free propose un illimité à 3G0 là où majoritairement on vous propose de l’illimité à 1G0 seulement (c’est donc plutôt un argument positif ça non ?). Après, et Rue89 l’a bien compris, toute la démonstration réside dans la façon de présenter les choses. Comme je n’avais pas l’intention de parler de Free mobile ici, j’ai fait comme tout le monde et j’ai fait mes commentaires le jour de l’annonce sur twitter. J’ai également fait un calcul rapide (j’avais juste pas entendu que, en tant qu’abonnée Free, je bénéficierais des 15,99€ au lieu de 19,99€) que Mam’zelle Geekette a repris dans son (très bon) article. Mais en fait il dit quoi le calcul ci-dessous ? La même chose que celui ci-dessus, simplement au lieu de poser en condition “je suis chez orange VS si j’étais chez Free” il prend comme postulat le “je suis chez orange VS si j’étais chez Free par rapport à si j’étais restée chez orange“. Bref, je ne choisis pas le même angle pour vous parler d’un même calcul et le résultat semble – si on cherche pas plus loin – différent alors qu’il est identique ;-)

3. Forfait à 2 euros très risqué. Là, on nous explique que si on prend le forfait à 2€ mais qu’on s’amuse à aller sur internet à l’insu de son plein gré, on va drôlement douiller. Certes. Sur le fond, c’est logique et c’est vrai. Sauf que, deux cas de figure : soit on VEUT aller sur internet et on prend donc le forfait adéquat (celui à 19,99€ toujours). Soit on NE VEUT PAS y aller (parce qu’on a, comme ma mère, “un téléphone tout pourri qui sert rien qu’à téléphoner et c’est très bien comme ça” ou qu’on veut juste pas aller sur le net) et on n’y va pas, POINT. Oui mais “si on a un smartphone mais qu’on veut pas aller sur le net ni se retrouver avec une facture qui coûte un bras parce que le téléphone s’est connecté tout seul” ? Effectivement, les smartphones font transiter des données (data) et si on n’a pas d’abonnement internet la facture peut vite devenir très lourde. Sauf que si on n’est pas débile, on désactive tout simplement les données cellulaires (menu réglages / réseau / données cellulaires) ce qui aura pour effet de n’autoriser les applications du coquinou smartphone à se connecter à internet QUE lorsque vous serez en wifi (et que donc ça coûtera peanuts). Bref là encore, Rue89 nous sert de l’argument qui fait peur mais qui, au final, ne tient pas franchement la route.

4. Quid d’un forfait entredeux ? Là j’crois qu’on cherche la petite bête. Ou qu’on s’enfonce. Parce que ouais c’est vrai qu’entre un illimité à 20€ et un 60mn/60SMS à 2€, yaurait drôlement besoin d’un forfait intermédiaire à 10€ ?!! Hum, j’ai pas d’autre réponse que : LOL.

5. Un ratage technique le jour J. Ratage technique ? J’ai une toute autre vision de la chose… Lorsque Apple sort un nouvel iPhone, la marque créé instantanément la pénurie dans les heures qui suivent le dit lancement (stratégie : quantité limitée de téléphones mis en vente DONC queues hallucinantes devant les boutiques pour décrocher le sésame DONC frustration DONC envie) on crie que Jobs est le génie du marketing. Par contre, quand monsieur Xavier Niel qui a (on va pas s’la raconter) clairement les moyens de faire en sorte que le site marche le JOUR J et que tous ceux qui veulent souscrire un abonnement puissent le faire en 2 secondes et demi, fait la MÊME CHOSE que Steve en générant frustration, buzz et envie, on ne parle plus de stratégie marketing géniale mais de “ratage technique”. Hum…

6. Alice Box et “autres oublis”. Là où on atteint des sommets himalayesques de mauvaise foi  en apprenant que saynul, pask’entre autres, la messagerie visuelle n’est pas prévue (en même temps, sauf si on est chez Orange on n’en bénéficie déjà pas non ? sans compter que – je l’ai puisque je suis chez Orange – c’est franchement pas le truc indispensable) et, cherry on the cake, que ça va être drôlement relou le 31 décembre prochain parce qu’on ne pourra pas envoyer son copier/coller de bonne année à plus de 10 personnes à la fois par SMS. Ohlala mais comment on va faire alors ?? Bon là, définitivement, on est à court d’arguments.

SO WHAT ? Oh bein pas grand chose. Juste qu’à la lecture de l’article de Rue89, j’ai eu envie de laisser un commentaire, mais qu’en 1200 mots c’était moyen envisageable alors j’ai préféré le faire ici. Parce que, again, Rue89 est un site que j’adore mais, again again, le côté je fais du buzz pour le buzz, sans argument ni fondement je trouve ça naze. Et parce que les gens (journalistes ou pas d’ailleurs) qui critiquent juste pour le plaisir de critiquer, sans apporter aucune valeur ajoutée ni argument nouveau, moi ça me gave. Faut se rendre à l’évidence je crois, l’offre proposée par Free Mobile, à ce jour, EST bonne. Et différenciante de ce que proposait jusqu’à présent les autres opérateurs. Une fois qu’on a dit ça on a tout dit je crois et c’est donc à CHACUN de s’informer, de lire entre les lignes (de son contrat actuel et de ceux que proposent désormais Free) et de choisir, en fonction de ses besoins, budgets et désirs !