Restos, pâtisseries, brunchs…

Celle qui vous dévoilait son Passage Secret…

Par un soir d’hiver à décourager n’importe quel fumeur invétéré de diner en terrasse, je me suis retrouvée devant Le Passage Secret. Un restaurant de quartier récent qui porte fort bien son nom, puisqu’il se niche dans l’étroitissime passage Cardinet, dans le 17e arrondissement. J’avais noté l’adresse dans mon agenda, interloquée par le score assez surprenant qu’il obtenait sur La Fourchette. Un score tellement haut, que j’avais alors pensé : soit les notes sont pipées et les mauvais avis ont été effacés, soit ce resto méconnu est une PERLE…

Cliquez pour lire la suite de cet article…

Exposition : théâtres romantiques à Paris

Le musée de la vie romantique, au 16 de la rue Chaptal dans le sublime (même si hélas les plus beaux trésors et autres voies privées du quartier sont cachés des regards des passants…) quartier de la Nouvelle Athènes à Paris, est l’ancienne demeure du peintre Ary Scheffer (1795-1858), un artiste d’origine hollandaise, qui s’y installe en juillet 1830. Cette jolie maison, toute crépie de blanc, comporte deux étages surélevés sous un toit à l’italienne, et un jardin paisible où courent treilles et glycines. Face à la maison, Ary Scheffer fait construire deux ateliers à verrière, l’un à usage de salon, l’autre d’atelier de travail. Et c’est dans l’atelier-salon qu’il reçoit le Tout-Paris artistique et intellectuel de l’époque, qui se nomme Delacroix, George Sand et Chopin, Liszt et Marie d’Agoult, Rossini, Tourgueniev ou encore Dickens !

Cliquez pour lire la suite de cet article…

Celle qui avait testé le tea-time de l’Hôtel Scribe

Opéra est l’un de mes quartiers parisiens préférés, pourtant c’est aussi l’un de ceux où j’ai le moins de bonnes adresses et autres bons plans salés et sucrés. Sans doute parce que le coin est infiniment touristique, bondé et bruyant et donc, fatalement, plus ouvert à taper dans l’oeil d’une clientèle de passage qu’à jouer la carte de la séduction auprès des « locaux ». Mais comme toute règle, celle-ci a fort heureusement son exception et elle s’appelle l’Hôtel Scribe. Un lieu devant lequel j’étais passée des dizaines de fois mais – pourquoi, on se l’demande – dans lequel je ne serais probablement jamais entrée si on ne m’y avait pas emmenée…

Cliquez pour lire la suite de cet article…