Culture

C’est (presque) la rentrée ! 19

Septembre 2014 : la rentrée théâtre à Paris

La rentrée qui m’occupe et me préoccupe en chaque fin d’été n’est pas la rentrée scolaire, mais la rentrée théâtrale. Car si l’été est relativement pauvre à l’ombre des rideaux rouges à Paris, en septembre c’est le retour de la profusion au théâtre et des CHOIX à faire. QUE voir et même QUI voir sur scène, that IS the question ! Alors voici une sélection de spectacles recommandables a priori (puisque bien entendu je n’ai pas encore pu les découvrir), sélection – bien sur non exhaustive et “compilée” d’après mes propres goûts & envies – que je vous invite à enrichir de vos propres recommandations dans les commentaires si vous le souhaitez !

Lire la suite…

How to become Parisian in one hour ? 17

How to become parisian in one hour

Ce que j’aime quand je voyage, c’est aller voir des spectacles. Découvrir la culture de l’Autre dans l’intimité d’un théâtre, c’est parfois en apprendre plus qu’en arpentant les pavés d’une ville. A l’inverse, je me suis plusieurs fois dit que les touristes non francophones de passage à Paris ne devaient malheureusement guère avoir le loisir de découvrir les fabuleux théâtres que compte la Capitale (aem, dois-je rappeler qu’ici on traduit les chansons d’ABBA et bientôt, SACRILÈGE, celles – pourtant cultissimes – de Dirty Dancing ?). Alors, parce qu’il se joue à Paris et parce qu’il se joue en anglais, le super spectacle – actuellement au Théâtre des Nouveautés - d’Olivier Giraud, How to become Parisian in one hour, était dans ma to-see list depuis à peu près 3 ans mais ce n’est que la semaine dernière (oui, j’ai honte) que je suis ENFIN allée voir ce frenchy drôlement culotté qui offre à Paris son premier one-man-show 100% in English ! But DONT PANIC please nic, nul besoin d’être fluent pour profiter de ce spectacle ! Car le show est en anglais oui, mais en anglais on ne peut plus usuel et accessible à tous, même aux plus nuls (si si) d’autant que, c’est bien connu, l’humour est universel ;-)

Lire la suite…

Dans les coulisses de l’Olympia… 19

les coulisses de l'Olympia

Lorsque j’ai emménagé à Paris il y a quelques années, j’ai dressé dans un coin de ma tête une liste de rêves parisiens à réaliser. En tête figurait : assister à un concert à l’Olympia. Parce que l’Olympia dans mon coeur de provinciale, c’était LA salle de concert mythique, celle où ma grand-mère avait vu Edith Piaf et où ma mère avait vu Jacques Brel. Alors (même si je sais bien que la salle a été déplacée / reconstruite à quelques mètres entre-temps…) soucieuse de perpétuer la tradition familiale, j’avais hâte de découvrir à mon tour ce lieu de légende. Et mon rêve s’est réalisé, et plusieurs fois même, puisque j’y ai vu tour à tour Lynda Lemay, Véronique Sanson et Enrico Macias (oui, je suis bon goût et éclectisme ;-) ! Mais mon concert le plus magique à l’Olympia et le plus magique de ma vie tout court (ok, Patrick Bruel joue HORS CATEGORIE là) c’est celui de Madonna en 2012. Un concert aux allures de showcase, fooort décrié à l’époque (principalement par des gens qui n’y avaient pas assisté, BIEN SUR) où je me suis retrouvée à quelques mètres seulement de l’idole internationale de ma jeunesse, WAHOU.

Lire la suite…